HOW MANY SECRETS CAN YOU KEEP ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All the stars are coming out tonight. || PV. Mélancolie des Oiseaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
† CROQUE-MITAINE † - Modératrice Murphy.


Messages : 223
Date d'inscription : 24/04/2015
Localisation : Sur Elysium.

MessageSujet: All the stars are coming out tonight. || PV. Mélancolie des Oiseaux.   Sam 25 Avr - 15:52


I chased illusion
« Avec Mélancolie des Oiseaux »


Les vapeurs montaient. La chaleur était vraiment intense, près des rochers du soleil. C'est l'endroit idéal pour Le Papillon de se reposer. Ici, il y a rarement des gens qui viennent vous interpeller pour vous demander quelque chose. La plupart du temps, on y vient pour s'y reposer et profiter du bon temps, en période chaudes. C'est le début du printemps, et la femelle compte bien profiter de cet instant pour reprendre des forces. L'hiver a été dur. Comme la plupart du temps, d'ailleurs. Les vents froids, la neige et le givre, les bois gelés et les mers presque glacées, les branches qui se dessèchent et l’air qui devient à moitié irrespirable. Mais petit à petit, les belles saisons reviennent. Les bourgeons commencent à apparaître, roses ou verts, pâles. Les vents changent de direction, et le soleil paraît plus chaleureux qu’avant. Aujourd’hui il n’y a plus de neige et la chaleur revient peu à peu sur les terres du clan du Vent. Le Papillon en est très heureuse. Depuis qu’elle est née, la femelle a dû affronter les différentes étapes de la vie. Que cela commence par les grands froids, les fortes chaleurs ou les tempêtes, les peurs, les joies, les craintes et les prières, Le Papillon en aura beaucoup vu durant ces vingt-cinq lunes d’existence. Les couleurs du printemps, de l’été, de l’automne et de l’hiver tournent en rond, changent et s’effacent, réapparaissent, et ce pour l’éternité. La femelle s’était allongée sur un rocher assez plat, relativement grand pour accueillir cette énorme masse de poils.  Le pelage au soleil, Le Papillon profitait pleinement de ce moment de détente. Elle avait fermé depuis quelques instants déjà, elle avait confié son esprit aux étoiles pour quelques minutes le temps de reprendre des forces. Ses rêves étaient magiques. Elle s’imaginait déjà dans les prairies du Sud, accompagnée d’une portée qu’elle aurait accueilli avec un beau mâle. Un charmant et jeune guerrier du Vent, ou alors solitaire, pourquoi pas du Tonnerre, de la Rivière ? Qu’importe, il fallait qu’il soit beau et séduisant, charmant et qu’il ait tout pour plaire. La femelle n’a encore jamais connu l’amour en vrai. Par contre, dans ses rêves, les mâles coulent à flot. Il y en a des masses. Le Papillon se réveilla quelques instants après. La femelle avait senti l’odeur d’un mâle non loin d’ici. Au départ, elle avait pensé que son inconscient lui jouait des tours, mais finalement non ; elle le sentait vraiment. L’odeur ennemie pénétra dans ses narines. La femelle se releva, menaçante. Son poil se dressa bien vite le long de son échine, glissant le long de son dos pour atteindre le bout de sa queue. Ses muscles étaient bandés, elle était prête à attaquer. Elle ne savait pas où est-ce qu’il pouvait bien se cacher, mais quoi qu’il arrive et où qu’il soit, Le Papillon le trouvera. Son odeur est assez puissante pour faire le tour du clan. On le trouvera. Et si elle ne s’en charge pas, quelqu’un d’autre pourra le faire. Mais si il a de mauvaises intentions derrière la tête, on ne sait jamais ce qui se produire par la suite. Le Papillon est très prudente ; elle a toujours gardé un œil sur son entourage.

❝ Montre-toi, chat-poisson. ❞ Lança la femelle en gardant un œil partout autour d'elle.

Un grognement sorti violemment du fond de sa gorge. La gentille minette était devenue le Rottweiler du fond du jardin. Ses crocs semblaient s'allonger à force d'ouvrir la gueule, son pelage semblait souillé par la rage et ses yeux semblaient flamber comme deux boules de feu.

❝ Encore faut-il que tu aies assez de couilles pour sortir de ta cachette. ❞ Ajouta-t-elle sur un ton grave et autoritaire. Sa garde ne se baissa guère, Le Papillon gardait toujours un œil partout autour d'elle.

La femelle banda ses muscles et bondit sur un buisson. Elle atterrit sous la masse de feuilles avec adresse, bien que le matou n'y soit ps caché, elle voulait le faire fuir en faisant du bruit et en montrant sa force et son agilité. La femelle grommela et continua à bondir à travers les masses de feuilles vertes. En espérant trouver la matou, Le Papillon continuait sa ronde en marquant son territoire partout où elle passait. L'odeur était véritablement forte et nauséabonde. Elle ne le quitterai pas.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
All the stars are coming out tonight. || PV. Mélancolie des Oiseaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Revue] BIONICLE : 7116 Tahu STARS (vidéo)
» [Vidéo] Bionicle 7137 Piraka Stars
» Etude joueur : chévres ou stars ??
» [Review] BIONICLE 7117 : Gresh Stars.
» [Review] BIONICLE 7136 : Skrall STARS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WARRIORS CATS  :: LA CORBEILLE. :: LES ARCHIVES. :: ROLE PLAY GAME. :: RPS ABANDONNÉS.-