HOW MANY SECRETS CAN YOU KEEP ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête...[PV Étoile d'un Mystère]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



MessageSujet: Le calme avant la tempête...[PV Étoile d'un Mystère]   Mar 5 Mai - 4:17

Les rafales soufflaient de tout leur coeur ce qui réveilla la jeune chatonne. Celle-ci encore toute penaude et fatigué quitta l'abri des petits, la pouponnière. L'envie soudaine d'explorer un lieu donc les anciens parlèrent sans cesse, le manoir des bipède abandonné depuis des décennies. On raconte que plusieurs félins sans moral ou solitaire se balade dans ce lieu donnant froid dans le dos des jeunes guerriers. Mais tout compte fait Patte de Jade voulait quand même si aventurer malgré les recommandations de c'est aînés. Elle pris soin de laver son pelage avant sa petite excursion et puis lorsqu'elle finie elle se dirige près de la sortie de son camps . Patte de Jade fini par passer le petit chemin de bruyère et se dirige dans l'obscurité de la nuit, seule l'astre lunaire brillait laissant un petit réconfort a la chatonne dégourdie.Elle arriva enfin à sa destination. Face à cette énorme monument elle entrepris d'y pénétré à pas de loup pour ne déranger aucun être indésirables. Elle se promena dans le wall un peut partout en fait puis elle resta un moment immobile car elle entendit des pas .Inquiète de rencontrer un ennemi tenace elle se réfugie dans l'ombre près d'une petite table de chevet. Elle vit immédiatement un matou asser massif près de la fenêtre dans la pénombre. Elle étudia ces mouvements un instant et puis finalement elle s'approcha lentement toujours cacher dans l'ombre et bondit sur le matou et lui mordit l'oreille gauche et puis lâcha finalement sa prise et se cabra sur le côté le poil tout hérissé et feula

-Qui est tu !?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Meneur complètement dérangé - Luny


Messages : 57
Date d'inscription : 18/04/2015

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête...[PV Étoile d'un Mystère]   Mer 6 Mai - 2:30

Il se tenait là. Bien immobile, son regard dans le vide, sa tête exempt de souvenirs. Que venait-il de faire? Tu ne le sais pas, n’est-ce pas? Soufflai-je tout doucement, de ma voix si doucereuse et si ironique. Parce que moi, je savais. C’était toujours comme cela, il oubliait mon passage comme si oublier était nécessaire pour me chasser, mais j’étais toujours là. Et je serais toujours là. Son pelage était poisseux et terne, tâché. Sa couleur n’était plus noire, mais elle virait dans des teintes de brun roux métallique, ce brun qui ne résultait que d’un mélange entre le noir qui était sa couleur habituelle et le rouge du sang d’autrui. Ce sang qui le rendait fou, terriblement fou, qui le fascinait comme l’horrifiait, qui provoquait les contraires en lui et ce sang qui m’attirait, qui m’amenait là, dans ce monde. Celui qui disait pourquoi j’étais là, pourquoi j’existais. S’il ne se souvenait pas de ce qu’il venait de se passer, moi je le savais. Que trop bien.

Une altercation, on pourrait dire ça ainsi. Pas avec un chat de Clan, ça lui aurait attiré que bien trop de problèmes en tant que meneur. Il devait montrer l’exemple même s’il n’en avait point envie. Mais avec un solitaire. Ils s’étaient confrontés par le regard en premier lieu et je fus le premier à surgir. À prendre ma place dans le corps de mon hôte et à me jeter sur ce solitaire. Toutes forces décuplées, j’avais fait du chef le gagnant, le solitaire s’était aplatit sur le sol, gémissant et j’ai dû accepter à contrecœur de le laisser s’en aller, de le laisser vivant, mais dans quel état…peut-être aurais-je dû le tuer finalement, je ne savais même pas s’il s’en ressortirait vivant. Sans guérisseur, il était très probable que ce chat meure. Les soins étaient primordiaux après une bataille d’une telle violence. Mon sourire se réfléchit sur le visage d’Étoile d’un Mystère qui avait commencé à entreprendre de nettoyer sa belle fourrure qui se devait d’être étincelante, de luire sous les rayons du soleil.

Je ne savais pas où nous nous trouvions, mais lui si. Il était là, détendu. Il savait quel était l’endroit, ou du moins il le savait pas les récits des anciens du Clan, parce que je le voyais à son regard qu’il n’était jamais venu, mais cette lueur dans ses yeux ne disaient rien de bien compliqué : Il songeait déjà à en faire une possession du Clan du Tonnerre. Il était comme ça : tous les territoires devraient un jour lui revenir. Peut-être même qu’il finirait par profiter d’une famine pour quémander la permission de pêcher dans le lac… Peut-être. Qui sait. Tous savaient que le Clan de la Rivière était le mieux nourrit lorsque les autres Clans souffraient de la famine, alors peut-être que les autres meneurs se rangeraient de son côté, ce dont il doutait malgré tout beaucoup. Il s’étira, son long pelage noir ayant retrouvé sa couleur d’origine et il ferma les yeux.

Les minutes passèrent. Il s’imprégnait des vibrations de l’air, des odeurs, quand une nouvelle se fit sentir. Faible. Lointaine. Il n’y fit pas attention. Les vibrations sur le sol changèrent. Quelqu’un était là et perturbait le tout. Quelqu’un se trouvait dans le manoir abandonné, mais il ne devait pas être gros, parce qu’il ferait autrement bien plus de bruit. Je voyais que le meneur avait tendu ses muscles, mais il n’avait pas bougé. Il était toujours prêt à l’attaque, mais au contraire de moi, il ne tuait pas. C’était mon métier à moi, après tout, de tuer. Je tuais. Et lui, c’était simplement mon hôte. Et puis la présence se rapprochait, elle était toute prête. Elle semblait prête à faire quelque chose. Une agressivité emplit l’air. Celle de la chatonne et celle du meneur. Son oreille tressaillit. Il avait reconnu l’odeur du Clan de l’Ombre, mais il ne bougea pas et soudainement il sentit un petit corps lui tomber dessus. Et une douleur minime se fit sentir dans son oreille gauche. Il grogna légèrement avant de se retourner, l’ennemi s’était cabré sur le côté. Doucement, mais fermement, il la fit retomber sur le sol et il se retourna. Ses yeux s’embrasèrent. La colère le fit frémir. Mais sa voix resta douce. Trop douce.

« Je ne suis pas sûr qu’Étoile Oubliée aimerait que je lui apprenne à la prochaine Assemblée qu’un chat de son Clan, un chaton qui plus est, s’est attaqué au meneur d’un Clan rival » miaula-t-il, comme une menace, un avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le calme avant la tempête...[PV Étoile d'un Mystère]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calme avant la tempête (1)
» Le calme avant la tempête (suite)
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête [RP privée, demande par MP]
» [rift] 1.10 - CALME AVANT LA TEMPÊTE - 13.9.12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WARRIORS CATS  :: TERRES LIBRES :: TERRES LIBRES :: MANOIR ABANDONNE-