HOW MANY SECRETS CAN YOU KEEP ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Guérisseur du Clan de l'Ombre - Quint


Messages : 72
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Mer 22 Avr - 23:06






UNE COINCÉE PLUS UN COINCÉ = DEUX DÉCOINCÉS -car MOINS et MOINS, ça fait PLUS ♪
FEAT COCCINELLE SYLVESTRE
___________




Oxymore du Démon se réveilla en sursaut, le poil ébouriffé. Il faisait encore nuit, même si les premières nuances d’oranger apparaissaient dans le ciel. Il bailla à s’en décrocher la mâchoire, il avait passé sa nuit a tenté de dormir, et voilà que les baies de sureau mal disposées dans son antre venait de tombées au sol, réveillant le petit matou blanc et noir. Ronchonnant tout seul, il se leva péniblement, et se dirigea clopin-clopant vers les baies. Il les replaça une pas une, en veillant à ne pas les casser, ce qui répandrait du précieux jus inutilement. Après avoir fini sa besogne, il sortit de sa tanière et huma l’air frai de la saison des feuilles mortes qui gela son museau.

Tandis que la patrouille de l’aube se préparait à partir, le matou passa devant eux, en les ignorant totalement, et se dirigea vers l’extérieur du clan, besoin de s’aérer l’esprit, et de trouver un coin tranquille pour dormir. Foulant la neige fraiche qui était tombée pendant la nuit. Il s’enfonçait dedans jusqu’au genou, plaquant son pelage ébouriffé contre sa peau, laissant apparaître sa maigreur extrême. Le froid avait complètement anesthésié sa patte folle, et permettait au chat d’avancer sans sentir la gêne qu’elle lui procurait. Il leva ses yeux abyssaux vers le ciel apercevant le rose, orange qui venait éclairer son regard. Il ferma les yeux, et imagina la patrouille qui l’avait croisé ce matin en train de partir, laissant eux aussi leur empreintes dans la neige fraîche du matin, non plus de rosée durant la saison de feuille morte, juste de l’eau gelée.  Laissant ainsi ses pensées divaguées, il passa de la patrouille aux chouettes. Il resta là, tête levée, yeux fermés, jusqu’à que ses coussinets lui rappelle qu’il était sur de la neige, et que le froid brulait.

Grimaçant, il rouvrit les yeux, ces pupilles se rétractèrent, peu habitués au soleil qui avait pointé le bout de son nez. Toujours aussi peu reposé, il rentra au clan penaud. Cela faisait déjà quelques jours qu’il avait du mal à dormir comme s’il oubliant, ou s’il loupait quelque chose d’important qui le tracassait. Impossible de se souvenir, ou même de savoir pourquoi il était dans un état pareil. Lorsqu’il rentra dans le clan, le silence ce matin, les respirations lentes des guerriers endormies avaient laissé place à de l’agitation, des matous qui sortaient des tanières en baillant à tout rompre. Attentif aux guerriers, et aux apprentis, il faisait attention aux petits blessures éventuelles qu’ils ne seraient pas venus soigner, mais Oxymore du Démon ne vit rien d’anormal. Baillant à son tour, il se dirigea en trainant dans sa tanière, où il s’allongea dans sa tanière de mousse.

Après avoir tourné pendant plusieurs minutes, il ferma les yeux se laissant partir. Ses pensées étaient de moins en moins cohérentes, de plus en plus noires. Sa respiration se fit de plus en plus lente, son rythme également. Le matou dormait enfin, il attendait ce plaisir là depuis quelques jours. Malheureusement son répit fut de courte durée car quelques minutes après quelqu’un entra dans sa tanière, faisant bruisser les branches d’ajoncs. Les oreilles du guérisseur frémirent, il savait qu’il ya avait quelqu’un et qu’il devait se lever pourtant il avait juste envie de s’enterrer dans le sol qu’on le laisse tranquille pour qu’il dorme. De plus, il n’y avait aucune odeur de blessures dans sa tanière, et ne comprenait pas la venue du félin. Il se redressa péniblement, grimaçant en posant son postérieur droit au sol. Il leva ses yeux qui montraient son agacement vers le félin, avant de se radoucir tout de suite en apercevant Coccinelle Sylvestre. Le poil ébouriffé, ressemblant à un chat qui n’avait pas fait sa toilette depuis deux jours, il la salua, et s’assit en face d’elle. L’air calme, il la regardait ces yeux bleus, le guérisseur de la taille d’un apprenti ne dépassait pas la taille de la guerrière à la carrure frêle. N’ayant pas le courage n’entamer une conversation, il l’appela du regard à parler.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Amy. « Mangeuse de bonbons professionnelle »


Messages : 149
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Jeu 23 Avr - 18:00





Coccinelle Sylvestre


Oxymore du Démon

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
MOINS ET MOINS ÇA

FAIT PLUS

Douleurs, crampe, lacération. La jeune femelle pourrait trouver de nombreux mots pour décrire la sensation qui lui vrillait le ventre depuis une bonne partie de la nuit. Coccinelle Sylvestre avait beau faire, se retourner dans tout les sens, se rouler en boule dans sa litière, rien n'y faisait. Alors, fatiguée d'essayer de dormir, la femelle se leva lentement, grimaçant et commençant à se diriger vers la tanière du guérisseur. En sortant de la tanière des guerriers, Coccinelle Sylvestre frôla le pelage de Cantilène du Serpent et elle sentit son poil se hérisser doucement sur son dos.

Quand la femelle sortit de la tanière des guerriers, une douce lumière se diffusait dans la foret, une faible lumière à l'air apaisant. Peu de guerriers étaient levés et maintenant la femelle se demandait si elle devait vraiment aller déranger le guérisseur, cela allait sans doute passer. Mais une nouvelle vrille dans le ventre la fit grimacer et finit de convaincre la femelle d'aller rendre visite à Oxymore du Démon.

Coccinelle Sylvestre pénétra dans la tanière et une douce odeur de plantes vint titiller ses narines. Peu après, le guérisseur fit son apparition, son pelage était négligé, mais celui de la femelle blanche n'était pas réellement mieux, Coccinelle Sylvestre n'avait pas pris la peine de faire sa toilette. D'un geste de la queue, le guérisseur l'invita à parler :

« Euh ... Et bien, j'ai des fortes douleurs au ventre en ce moment et c'est vraiment douloureux ... »


Coccinelle Sylvestre baissa légèrement la tête et s'assit, enroulant lentement sa queue autour de ses pattes avant. La femelle ne savait pas réellement se qu'elle avait, sachant qu'elle n'avait rien manger de particulier ses derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Guérisseur du Clan de l'Ombre - Quint


Messages : 72
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Ven 24 Avr - 12:36






UNE COINCÉE PLUS UN COINCÉ = DEUX DÉCOINCÉS -car MOINS et MOINS, ça fait PLUS ♪
FEAT COCCINELLE SYLVESTRE
___________




La jeune femelle blanche m’annonça qu’elle avait des douleurs aux ventres. Il fronça les sourcils, avant de se lever gauchement. Il renifla la jeune guerrière sous toute les coutures, pour tenter d’apercevoir une blessure qui se saurait infectée, parfois la douleur se reporte à des endroits peu imaginable. Mais rien, le guérisseur était soulagé, car les infections étaient toujours suivis de complications, et il ne voulait pas de ça pour la jeune féline. Alors est venue l’hypothèse de l’ingestion de quelques chose. Oxymores du Démon questionna alors Coccinelle Sylvestre. Avait-Elle mangé de la charogne ? Avait-elle mangé une viande qui avait un drôle de gout, ou encore si elle avait mangé une plante ? Mais toutes ses réponses revenait négatives. Enfonçant le jeune matou dans un doute de plus en plus profond, il continua à poser des questions. Avait-elle mangé un poisson ? Ces derniers pouvant être pollués avaient pu rendre la rendre malade mais une fois de plus, la réponse fut négative. Préoccupé, son cerveau fonctionnant à mille à l’heure, il ne cherchait pas à masquer son désarrois.

Ne voulant pas inquiété la jeune guerrière, il montra d’un signe de queue qu’il revenait et s’éclipsa dans son antre, là où tous les remèdes étaient présents. Fermant les yeux pour se concentrer, il laissa les milles et une odeurs des plantes le faire voyager à travers les différentes plantes permettant de soigner les mots de ventre, de faire vomir en cas d’ingestion d’un produit nocif. Il y en avait plusieurs qui permettait au mal de ventre d’estomper, et de le rendre plus supportable. Mais il avait l’impression de manquer quelque chose. Fermant son esprit à toute réflexion, il dirigea ses sens vers la jeune guerrière qui patientait de l’autre côté. Soudain, il entendit son corps se crispé, elle venait d’avoir surement une crampe. Elle semblait plutôt forte, et douloureuse. Il décida de prendre des graîne de pavot. Hésitant au début avec les baies de genièvre qui calmait le maux de ventre, il préféra prendre les graines de pavot, plus forte et plus adaptée aux crampes de la féline.

Il revint vers elle, des graines de pavot dans la gueule, les laissant tomber au sol, il en sélectionna une qu’il poussa vers la jeune féline, et il lui ordonna de la manger, pour stopper la douleur. Quant à lui, il ramassa le reste après s’être assuré qu’elle allait le manger, et les reposa dans sa tanière. Méditant pendant quelques secondes, il tentait de faire le lien entre ses symptômes et ceux de différents patients. Un éclair de génie le transperça, il avait trouvé un féline avec les mêmes symptômes au début de sa grossesse. Heureux d’avoir trouvé, il ne fit pas tout d suite, le lien, et ce n’est que lorsqu’il revit la jeune guerrière qu’il comprit qu’elle attendait des chatons. Elle devait être loin de s’en douter sinon, elle ne serait pas venue en train de se plaindre de maux de ventre, s’en lui en expliquer la cause. Soudain gêné, le jeune guérisseur ne savait quoi faire. Il n’avait jamais eu à annoncer auparavant à une femelle, qu’elle était enceinte alors qu’elle même ne l’ignorait. Levant ces yeux abyssale sur la jeune féline, il était calme, et ne montrait pas son agitation intérieure où milles questions se bousculaient. Sans choisir ses mots, préférant être direct , il annonça:

« Tu as mal aux ventres, parce que tu attends des petits »

Direct, il couvait malgré tout la jeune guerrière avec des yeux chaleureux, et confiant, il ne voulait pas qu’elle panique, c’est vrai que son odeur avait quelque peu changé, mais il n’avait pas fait attention sur le coup, vu son épuisement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Amy. « Mangeuse de bonbons professionnelle »


Messages : 149
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Ven 24 Avr - 18:07





Coccinelle Sylvestre


Oxymore du Démon

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
MOINS ET MOINS ÇA

FAIT PLUS

Le guérisseur posa de nombreuses questions à la femelle qui répondait par la négative à chaque fois. Coccinelle Sylvestre suivait le mâle du regard à chaque fois qu'il bougeait dans l'antre. Puis, au bout d'un moment, Oxymore du Démon s'éclipsa dans sa réserve de plante. La femelle se retrouva seule avec ses pensées. Elle ferma lentement les yeux, la fatigue se diffusait dans tout le corps de la novice. Puis le mâle au pelage bicolore revint avec des graines dans la bouche. Il en fit rouler une vers la guerrière et ordonna de la manger. Coccinelle Sylvestre s'exécuta. Soudain, le guérisseur se figea et releva ses yeux vers la femelle :

« Tu as mal aux ventres, parce que tu attends des petits »


Les yeux de la guerrière s'écarquillèrent. Non non non non ! Elle ne pouvait pas attendre des chatons ... Non ... Un faible gémissement s'échappa de la gorge de la femelle. Elle ne voulait pas revivre tout ce qu'elle avait vécu ... Non ... Pas la douleur, pas ca ... Les pattes de la guerrière tremblèrent.

« Non ... Je ... Oxymore du Démon ... Je veux pas tout revivre ... pas tout ca ... »


La femelle secoua la tête, elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas. Et au fond d'elle, elle savait très bien qui était le père, enfin, le géniteur. C'était lui. Le mentor, le lieutenant. Coccinelle Sylvestre releva la tête, les yeux voilés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Guérisseur du Clan de l'Ombre - Quint


Messages : 72
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Sam 25 Avr - 0:53






UNE COINCÉE PLUS UN COINCÉ = DEUX DÉCOINCÉS -car MOINS et MOINS, ça fait PLUS ♪
FEAT COCCINELLE SYLVESTRE
___________




Trop bousculé, le matou n'avait pas fait attention à la manière dont il avait annoncé à la femelle. En même temps, il n'avait jamais rencontré un cas similaire, il était proche de la femelle et se sentait encore plus mal. Il connaissait son passé, et sa première expérience. Lorsqu'il annonça la nouvelle, il vit le visage de la jeune féline se déformer d'abord d'étonnement. Puis le félin ressentit la vague d'angoisse et de panique que envahit la jeune. Aussi paniqué qu'elle, il restait tétaniser ne sachant pas quoi faire pour réconforter sa patiente et son amie. Il n'était pas du. Naturel curieux. Mais il aurait bien aimé savoir qui avait réussi à s'approcher de la jeune féline, préoccupé ces derniers temps, il n'avait pas fait attention à son entourage et regrettait. La femelle sous le choc baragouina :

« Non ... Je ... Oxymore du Démon ... Je veux pas tout revivre ... pas tout ca ... »

La douleur de la féline blanche était légitimé, et le guérisseur la comprenait très bien. Il avait mal aussi pour elle, mais que pouvait-il faire ? Regardant ces pattes noires, mal à l'aise, il n'arrivait pas à soutenir le regard de la femelle qui exprimait toute sa souffrance. La visage grave, les sourcils froncés, il réfléchissait. Énervé contre le clan des étoiles, il ne comprenait plus rien, jusqu'à maintenant il se laissait guider mais depuis quelques jours il était perdu, la guerrière attendant des petits fut la goutte d'eau qui fit débordé le vase. Lui aussi ne cherchant à se battre et à se montrer fort et releva la tête, dévoilant sa fatigue et son épuisement. Il s'approcha de la jeune chatte de la jeune féline, et lui lécha la tête. Collant son pelage contre le sien pour la réconforter, il frissonna, des effluves de peur s'échappaient d'elle, et s'emparaient du jeune guérisseur.

Ne voulant pas craquer lui aussi, il s'éloigna et l'invita à rentrer dans son antre où il y avait les remèdes pour plus de confort, et d'intimité. Après qu'ils se soient installés, il prit la parole, d'un ton las et peu pressant :

« Je ... Je suis désolé Coccinelle Sylvestre. Je ... Si ce n'est pas trop indiscret qui est le père ? »

Oxymore du Démon grimaça, il avait posé la question qui entre autre se bousculait dans sa tête depuis qu'il avait posé son diagnostic. N'attendant pas forcément une réponse immédiate de la guerrière au pelage immaculé, il laissa son esprit volé une fois de plus à travers les remèdes. L'état de la jeune chatte l'inquiétait quand même, le mal de ventre du à la grossesse, plus le choc, il devrait sûrement la garder cette nuit dans sa tanière pour s'assurer qu'elle s'en remettrait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Amy. « Mangeuse de bonbons professionnelle »


Messages : 149
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Sam 25 Avr - 18:55





Coccinelle Sylvestre


Oxymore du Démon

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
MOINS ET MOINS ÇA

FAIT PLUS

Coccinelle Sylvestre baissa la tête. Elle ne voulait pas, elle ne pouvait pas. Ses pauvres épaules n'allaient pas supporter tout ca, pas une nouvelle fois, elle ne voulait pas souffrir, elle ne voulait pas de ses chatons, elle ne voulait pas subir les regards du clans, ni celui de Cantilène du Serpent. Pourquoi est ce que tout cela devait lui arriver à elle ?! Pourquoi pas une autre ?! Pourquoi devait-elle souffrir tout au long de sa vie ? Oxymore du Démon vint se coller à la jeune femelle quelques instants, surement pour la soutenir. Après quoi le mâle l'invita à venir avec lui dans sa tanière. Coccinelle Sylvestre traina les pattes et se laissa choir sur le sol une fois à l'intérieur.

« Je ... Je suis désolé Coccinelle Sylvestre. Je ... Si ce n'est pas trop indiscret qui est le père ? »


Coccinelle Sylvestre releva la tête. Si seulement tout était plus simple, si seulement elle était heureuse, si seulement elle pouvait vivre comme tout le monde, avoir un compagnon normal, être aimée normalement, aimer normalement. Mais non, elle ne pouvait pas être comme tout les autres, elle devait subir toute ses épreuves. Les mots se bousculèrent dans la bouche de la femelle :

« Je ... C'est ... Cantilène du Serpent ... Je ... crois ... »


La femelle secoua la tête, perdue. Ses yeux bleuté fixaient le vide et étaient légèrement voilés par le doute, la tristesse et la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Amy. « Mangeuse de bonbons professionnelle »


Messages : 149
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    Sam 23 Mai - 11:23

||UP ?||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre    

Revenir en haut Aller en bas
 
MOINS ET MOINS ÇA FAIT PLUS - Feat Coccinelle Sylvestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réparer l'écran d'un Gameboy, à quoi ça sert de brûler le plastique ?
» Loft Mario 2 (Interdit aux moins de dix ans)
» Alerte vin à moins de 15$!
» Comment passer fm en un rien de temps, soit en moins de 24H
» Qui pneu le plus, pneu le moins ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WARRIORS CATS  :: LA CORBEILLE. :: LES ARCHIVES. :: ROLE PLAY GAME. :: RPS ABANDONNÉS.-